LA COUPED U MONDE EST EN LIVE SUR LA RTNC . ENVOYEZ NOUS UN MAIL SUR chaines2kin@gmail.com POUR SIGNALER UN DISFONCTIONNEMENT . Mettre à jour adobe flash player Aller sur > http://get.adobe.com/fr/flashplayer/ 

0
RDC-Mali, c’est l’affiche de la finale de la 4e édition du Championnat d’Afrique des nations, compétition réservée aux joueurs évoluant dans leurs championnats nationaux. Avec 4 participations et un sacre en 2009, les Léopards de la RDC partent favoris. Les Aigles participent pour la troisième fois et joue sa première finale. Avec une opposition de styles, les deux nations ont eu un parcours tout à fait différent avant d’atteindre cette étape. Si la RDC est arrivée à Kigali avec le statut de favori, personne n’attendait le Mali à cette étape de la compétition. Les Aigles ont peut-être pris de l’aile après avoir écarté la Tunisie…d’autres aigles du Carthage. Qui de la RDC ou du Mali soulevera le trophée de la 4e édition et empochera les 750 000 USD mis en jeu ? La réponse sera connue, soit à l’issue des 90 minutes, soit encore après les prolongations ou des séances des tirs au but. En attendant de connaitre le successeur de la Lybie, Radio Okapi vous propose la parcours des deux finalistes. RDC : statut de favori confirmé Meilleure attaque du tournoi avec 11 buts marqués, la RDC a enregistré 4 victoires et une demi-finale. Elle a réussi son entrée en lice en battant l’Ethiopie par trois buts à zéro, sur des réalisations de Guy Lusadisu, Héritier Luvumbu et Meschak Elia. Lors de la deuxième rencontre, les Léopards ont surclassé les Palancas Negras d’Angola par quatre buts à deux. Munganga, Mechak Elia (18’), Bolingi et Merveille Bope sont les buteurs de la selection congolaise. Les Léopards vont totaliser 6 points et sont d’office qualifiés après deux journées. Un exploit réalisé depuis 1974. C’est à la dernière journée que la RDC connait sa première défaite face aux Lions indomptables du Cameroun. Trois buts à un. C’est le score final. L’unique but des Congolais est l’œuvre de Makusu Mundele. Aux quarts de finale, la RDC rencontre le pays organisateur le Rwanda. Un match difficile pour les deux équipes voisines. C’est aux prolongations que les Léopards vont venir à bout des Amavubis (guêpe) rwandais. 2-1 au finish avec des buts signés Doxa Gikanji et Padou Bompunga. En demi-finale, il fallait recourir aux séances des tirs au but après un nul d’un but partout contre la Guinée aux prolongations (Bolingi a marqué pour les Léopards). La loterie tourne à l’avantage des Congolais qui l’emportent par 5-4. La RDC a marqué 11 buts et ont encaissé 7 buts. Les Congolais qui ont joué deux prolongations de suite se présentent pour cette finale sans deux de ses titulaires : Padou Bompunga pour accumulation de deux cartons jaunes et Héritier Luvumbu blessé. En dépit de ses absences et de la fatigue des 240 minutes jouées en quarts et demi-finale, le coach Florent Ibenge reste confiant : « C’est un match très excitant. On est calme et on est bien. Nous sommes prêts et on essaye de récupérer les joueurs pour être au mieux de leur forme et remporter ce match ». Mali : l’invité surprise Personne ne l’attendait à la finale de la 4e édition du Chan. Le Mali a surpris tous ses adversaires. Il est invaincu et possède la meilleure défense : 3 buts encaissés. Les Aigles ont été classés deuxième de leur groupe avec 5 points. Ils ont fait deux matches nuls (0-0 face à la Zambie et l’Ouganda (2-2). La seule victoire du premier tout a été obtenue face au Zimbabwe (1-0). Classé deuxième de son groupe, le Mali va rencontrer en quart de finale la Tunisie, l’une des favoris du tournoi. Menés au score par un but à zéro, les Maliens trouveront les ressources nécessaires pour venir à bout des Tunisiens. 2-1 au finish. Les Aigles sortent le champion de la 2e édition du Chan (Soudan 2011) et se hissent en demi-finale contre toute attente. En demi-finale, le Mali joue contre la Côte d’Ivoire. Le duel Ouest-africain tourne à l’avantage des Aigles qui éliminent les Eléphants par un but à zéro, au terme des 90 minutes. Le sélectionneur malien, Djibril Dramé, reconnait que son équipe est jeune mais mise sur les talents de ses poulains pour venir à bout des Congolais expérimentés. Pour lui, cette finale « est une grande responsabilité ». « Les joueurs sont des jeunes talentueux, ambitieux, et on va se battre pour relever le défi. Ce ne sera pas facile, parce que l’adversaire est une grande nation du football, avec de grandes individualités, des joueurs expérimentés », a-t-il déclaré sur RFI.  radiookapi.net
l
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment

 
Top