LA COUPED U MONDE EST EN LIVE SUR LA RTNC . ENVOYEZ NOUS UN MAIL SUR chaines2kin@gmail.com POUR SIGNALER UN DISFONCTIONNEMENT . Mettre à jour adobe flash player Aller sur > http://get.adobe.com/fr/flashplayer/ 

0
A quelques heures de la finale du Championnat d’Afrique des nations (Chan) 2016 entre la RDC et le Mali, Robert Kidiaba, ancien portier des Léopards et champion de cette compétition en 2009, il appelle tous les joueurs congolais à rester concentrés mais aussi à se détendre. Dans une interview exclusive accordée dimanche 7 février à Radio Okapi, il invite toute la population à soutenir et pousser la RDC au sacre continental. « Dans ce genre de match, il faut être concentré mais pas trop. Tout va se passer sur le terrain. Souvent quand je me retrouve dans cet état, je me détends, j’enlève d’abord dans ma tête qu’il y a un grand match, il y a la finale. Le moment de se concentrer c’est dans les vestiaires », conseille-t-il. L’ancien international congolais et triple champion d’Afrique avec son club, le TP Mazembe invite tous les Congolais à prier pour la RDC afin de ramener la coupe à Kinshasa : « Nous tous, parce que moi aussi je suis parmi les supporteurs maintenant derrière notre équipe nationale. Je peux dire continuer toujours à prier pour notre équipe nationale pour qu’elle nous amène la coupe ici ». Robert Kidiaba a reconnu les performances du gardien des Léopards et dit lui apporter tout son soutien: « Aujourd’hui je suis Léopards, je suis Ley Matampi. C’est un match vraiment très important. La coupe [finale] se joue et se gagne. Moi, je donne la chance à nos léopards », affirme Robert Kidiaba qui a mis fin à la carrière internationale en 2015 après la 3e place obtenue par les Léopards A en Guinée équatoriale, lors de la dernière édition de la Coupe d’Afrique des nations (Can). Il pense que Matampi est l'espoir des Léopards, tant au niveau des A' que des A. « Dès le début de ce tournoi, il était très performant et puis très concentré. Qu’il continue comme ça. Même si on remporte la coupe, il ne faudrait pas qu’il pense que c’est fini pour lui. Non ! Il faut qu’il voit déjà demain, parce que c’est sur lui que sera notre espoir pour l’équipe nationale A », commente Kidiaba. La finale RDC-Mali s’annonce difficile et l’issue est difficile à pronostiquer. Les Congolais jouent leur deuxième finale après avoir remporté la première édition en 2009. Robert Kidiaba, l’un des artisans de ce succès. radiookapi.net
l
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment

 
Top