LA RTNC,RTG@;RTVS1 et DIGITAL CONGO SONT EN DIRECT SUR WWW.CHAINES2KIN.NET. ENVOYEZ NOUS UN MAIL SUR chaines2kin@gmail.com POUR SIGNALER UN DISFONCTIONNEMENT .

0
Les députés Samy Badibanga, Fabien Mutond et Muhindo Nzangi, initiateurs de la pétition contre le bureau de l’assemblée nationale, sont dans le viseur du procureur général de la république. L’organe de la loi a transmis un réquisitoire à l’assemblée nationale pour demander la levée de leur immunité. La communication a été annoncée jeudi par Aubin Minaku lui-même. Lors de l’examen de la dite pétition, le député Yala Tutu, suppléant de Diomi Ndongala, avait nié avoir signé le document. Les élus de la majorité avaient crié aux faux et usage de faux. D’ailleurs, la pétition avait été rejetée pour faux et usage de faux. Le débat prévu et le vote n’avaient pas eu lieu. A l’occasion, le président d’un des groupes parlementaires de la MP avait indiqué que cela pouvait faire l’objet des poursuites judiciaires. En communiquant à la plénière, le président de l’assemblée nationale va-t-il accepter de livrer les trois députés ? Les concernés n’ont aucune peur d’affronter la justice. Sinon, l’un d’eux a demandé de connaitre les mobiles du réquisitoire du PGR. Aubin lui a demandé de passer voir son directeur de cabinet pour avoir de plus amples informations. Une plénière pourra examiner cette délicate question à huis clos. Trois autres demandes de levée d’immunité trainent au bureau de Minaku. Pour ça, le président de l’assemblée nationale a qualifié la démarche du PGR surannée. Il a, toutefois, indiqué qu’une commission va examiner minutieusement la question.

7sur7.Cd

l
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment

 
Top